x

Citizen Vicious / Press

“If this shit doesn't get you up and moving, nothing will, the energy in this album is incredibly raw and well conveyed”

“Ensuite, Citizen Vicious a fait son apparition sur la scène. Maintenant à St-Isidore, il semble sur une lancée et leur style peu commun au Québec y ajoute une particularité bien spéciale. Quand un groupe combine le metal et punk, le résultat est souvent du metalcore, ce qui n’est pas le cas avec Citizen Vicious. Agressif à souhait, c’est un mélange très solide de metal/punk/rock qu’il nous a proposé. Il s’identifie un peu à Nashville Pussy et si vous ajoutez le punk, le résultat a été très efficace. Lourd, heavy, un bon rythme et encore une fois une bonne communication sur scène et avec la foule. N’hésiteZ pas s’il passe près de chez vous, vous en aurez pour votre argent.”

“Loud Mean Fast Dirty est foutrement bien fait, des pièces courtes mais très efficace. Après avoir vue le groupe en concert puis ensuite à l’écoute de l’album, ce groupe est vraiment fait pour la scène, des compositions originales et direct, ici le groupe n’a pas l’intention d’y aller dans la dentelle mais plutôt d’offrir un métal déjanté et très rock ‘n roll, je dirai même festif, on ressent fortement les influences thrash et punk mais sans enlevé le côté très métal aux chansons. Une très bonne production, l’album a été produit et enregistré par J-F Roy et Jeanfeu Vegas de Burning the Oppressor. Une magnifique pochette réalisée par Mike Sutton de Artistx Tattoo et le design par Sébastien Gagné. Le groupe nous pond ici un album solide, de courte chansons mais très efficace. Peut importe votre style, avec ce petit bijou, tous en auront pour leur argent, êtes-vous prêt pour faire la fête ? Alors c’est un album fortement recommandé.”