x

Gorguts / Press

““The idea to reunite Gorguts came when we wanted to celebrate the 20th anniversary of the band in 2009,” begins Lemay. “Then we had the idea of making the new record, so we tried to synchronize it with the 20th anniversary of Considered Dead, which is 2011. So it was all based on the 20 year thing. It’s great to be back with the new players, they’re amazing musicians. I think we’ve written a killer record together, and I can’t wait to get it out there. I’m very happy with it.””

“That side-stage trip was for none other than reunited Quebec technical death pioneer GORGUTS. Featuring band founder Luc Lemay as well as KRALLICE’s Colin Marston, DYSRHYTHMIA’s Kevin Hufnagel and MARTYR’s Patrice Hamelin, Gorguts gutted its sizeable audience while playing classics from Considered Dead, Erosion of Sanity, Obscura and From Wisdom To Hate. Gorguts’ time is now, and its influence, along with VOIVOD’s, on any manner of weird-as-fuck death metal is unarguable. A new album is to appear in early 2012, which is an exciting proposition, indeed.”

“When it comes to technicality, few can match Sherbrooke’s Gorguts, who recently reformed to celebrate the 20th anniversary of their first album, Considered Dead. Death metal’s grunts, heavy bass and fury are all here, but they’re blended with an addiction to discordance and complex rhythms, a combination that manages to be simultaneously dark, chaotic and mathematically precise, like blasphemous algebra.”

“La résurrection de Gorguts (La Tribune) (Sherbrooke) Le groupe sherbrookois Gorguts, considéré dans les années 1990 comme un phare du «death metal», effectuera en fin de semaine à Montréal un retour par la grande porte. La formation menée par Luc Lemay, élu comme l'un des 20 meilleurs guitaristes au monde par un magazine spécialisé américain en 2007, montera sur une scène torontoise du festival Heavy T.O. dans la nuit de samedi.”

“Gorguts: 20 ans à se vomir les tripes (La Presse) Le troisième Festival Heavy MTL, qui a lieu tout le week-end au parc Jean-Drapeau, sera marqué par le retour des Gorguts, groupe phare du death metal québécois. On les avait presque oubliés, ces Gorguts. Après l'album From Wisdom to Hate lancé en 2001 et le suicide du batteur Steve McDonald en 2002, le groupe de Luc Lemay avait littéralement disparu dans la brume. On les croyait morts et enterrés, mais, contre toute attente, les voilà de retour avec de nouveaux membres et un nouveau son d'outre-tombe.”

“Qui aurait cru qu'un jour le légendaire groupe de death metal québécois Gorguts referait surface. Les plus jeunes ne connaissent peut-être pas l'oeuvre de ce groupe, qui a pourtant pondu certains albums marquants du genre. Luc Lemay a exploré les sombres émotions de l'homme, autant au niveau des textes que de la musique, tout au long de sa carrière, avant de tout laisser tomber pendant cinq ans après la tragique mort du batteur Steve MacDonald. Il a repris goût à la musique au sein de Negativa, avant de réanimer Gorguts pour les 20 ans du groupe en 2009. S'entourant à nouveau de musiciens de calibre, il prépare un nouvel album concept de death progressif qui pourrait bien ramener Gorguts de nouveau à l'avant-scène. En attendant, le groupe retourne à ses racines et présentera un éventail de ses meilleures pièces en tête d'affiche de la scène Budweiser, dans le 24 juillet, lors du Heavy MTL. On discute de ça et de bien d'autres choses avec Luc Lemay.”