x

Enemy Of The Enemy / Press

“« […] Imagine R.A.T.M having a love child with Skindred. Imagine again that kid going to the System of a Down school of catchy riffs and hooks before moving on and graduating from the Korn University of beat-downs. This is the beauty and joy behind Enemy of the Enemy’s infectious sound. […] »”

“« […] Le jeu de guitare, oscillant entre riffs pêchus et leads recherchés, souvent truffés d’effets, installe à lui seul des atmosphères fouillées là où la section rythmique donne le ton. Le jeu de basse/batterie impacte fortement sur l’ensemble des compos et fait vibrer tout ce beau bazar à grand coups de lignes ronronnantes et de rythmes mid-tempo au groove indéniable. On secoue de la tête très souvent. […] »”

"[...]Une partie du public a l'air déjà conquis aux premières notes, bien que la salle ne soit pas pleine l'ambiance est bonne. Leur musique métal teinté de son un peu rap fait penser à Rage Against The Machine, ce qui ne me déplait pas. A ma grande joie le son est très bon, malgré que les lights laissent un peu à désirer. Le public réagit très bien aux sollicitations du groupe et nous avons même le droit à un petit wall of death. Le concert se termine après 45min de show, qui ont bien chauffé le public,[...]"

"Le groupe Enemy Of The Ennemy est le coup de coeur de cette fin de mois.[...] Ce n'est pas pour rien que ce groupe a assuré la première partie de groupes tels que Aqme ou encore Black Bomb A.[...] Ce groupe n’est sans rappeler un certains Korn de par la puissance et la noirceur de leur production. Enemy Of The Enemy est une bouffée d’air frais dans la nouvelle génération des groupes de métal français.[...]"

"Enemy of the enemy et sans doute le futur du metal Français.[...]Leur présence sur scène est tout bonnement incroyable.[...]Le son est d’excellente facture permettant aux spectateurs de discerner l’ensemble des instruments mais permettant surtout à des titres tels que As The Sun, Livin’ Deads ou Pit de nous foutre une énorme claque."