x

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your ReverbNation experience.

The CNK / Press

“THE CNK n'a pas fait dans la demi-mesure et propose ici un album abouti en tout point, au sein duquel rien n'a été laissé de côté, de l'écriture musicale et textuelle au visuel en passant par le son complètement dévastateur.”

VS-Webzine

“On est en droit de détester l’humour contestable du groupe, mais on doit reconnaître que la prise de risque était osée, et le résultat payant. Plus d’albums de cette trempe permettrait à la France de regarder ses voisins sans rougir, et de s’exporter sans problème. Il faut parfois mettre la modestie de coté, et oser le comportement arrogant. Surtout quand on a un carré d’as dans son jeu !”

“The CNK confirme (...) qu’il est un groupe d’avenir, un groupe provocateur et original, qui ne veut surtout pas rentré dans un moule. Le public présent pourra en attester.”

“L’Hymne à la joie est une réussite totale, une musique de hauts vols, des musiciens on ne peut plus charismatiques : rien à dire, c’est beau…”

“L'hymne à la joie est vraiment une bonne surprise et représente une oeuvre presque sans failles, traitée de manière extrèmement professionnelle, avec un sens de la mélodie qui fait mouche et une production largement à la hauteur.”

“Ultraviolence n'est pas un titre bidon, puisque la production et les rythmes martiaux vraiment vous martellent à mort. [...] Personne en France n'avait osé faire un album d'electro/metal si plein de surprises, si novateur et si violent. Cette rencontre improbable mais réelle entre Rammstein et Slayer, Skinny Puppy et Deicide, sonne comme un Laibach période "Jesus Christ Superstar" par le black metal/electro.”

D-Side