x

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Jean-Christophe / Blog

De nouvelles chansongs

Bientôt de nouvelles chansons.. Je me suis consacré à essayer de comprendre la prise de son. Je vais pourvoir bientôt mettre en ligne de nouvelles chansons.. Et certaines réenregistrées (avec ma gibson ! ) JC

Je t'aimais je t'aime plus

Je t'aimais je t'aime plus : Tout le mystère de l'amour, le temps se mesure t-il en seconde ou en amours perdus ? Les trames de nos nostalgies sont tissées dans des morceaux de vent, dans ces chansons belles qui murmurent à nos âmes déçues l'histoire de "ces bouts d'étoiles qui sont perdus" au fond de nos mémoires.. Comme j'aime cette chanson ! http://www.deezer.com/fr/music/track/554980

La crise non mais !

La crise, non mais....

Mon petit monde bien vertical Exhibe ses crises d'occident J'ai bien suggéré à l'indécent Un peu de retenu, mais « que dalle » !

La route est déserte, alors, je fonce Radio à fond, plus de cigarettes Des « fast thinkers » pensent la dette Inquiet moi ? pas d'actions, pas une once..

Alors, je fuis, au Sud A l'Est Mais non jamais ! Je perds au Nord.. L'aube est un port, on est d'accord Alors, je vole, direct to West

Si je ne me sors pas de ce néant C'est que je me mens, que je me mens. Je vais au mépris des vivants Cheveux aux vents, cheveux aux vents !

Le déclin me sort des oreilles Tout enivré de mes pourquoi Je m'indigne, Je ne comprends pas dis moi toi, toi qui me veilles

Que m'importe ces cauchemars Je fonce vers toi, à brides abattues dans mes valises l'espoir de toi, nue.. Alors, je fuis, au Sud A l'Est Mais non jamais ! Je perds au Nord.. L'aube est un port, on est d'accord Alors, je vole, direct to West

Si je ne me sors pas de ce néant C'est que je me mens, que je me mens. Je vais au mépris des vivants Cheveux aux vents, cheveux aux vents ! Je finirai à l'horizontale D'une overdose de sentiment Si je ne croise pas ta diagonale Je m'enterre à vif tu m'entends ?

Pas réponse bonne réponse Alors, je fonce Radio à fond Vers le miracle d'une évidence Pour le speaker tout tourne rond Alors je fuis, au Sud A l'Est Mais non jamais ! Je perds au Nord.. L'aube est un port, on est d'accord Alors, je vole, direct to West

Si je ne me sors pas de ce néant C'est que je me mens, que je me mens Je vais au mépris des vivants Cheveux aux vents, cheveux aux vents !

Des mots des mots

des mots, des mots tous usés ........

On est vivant

Nos vies toutes usées de projets De rêves de désirs immenses On a bien bossé, on a tout eu Vivons un peu : c'est entendu... Réinventons ma vagabonde la mappemonde des sentiments Dans le ciel à la lune ronde Voyageons a rebrousse temps

Ref

Et je déposerai sur ton épaule Un baiser plus doux que le vent Mes doigts posés sur ton visage Et tes yeux comme grand voyage

Souvenons nous : on est vivant !

Tu t'en balances

1.

Et puis, tu t'en vas Tu regardes, déjà là-bas Mais bien sûr que j'enrage je n’ai jamais été dans tes bagages

Voilà que tu pleures Que tu maudis nos heures Tu m'as laissé à la consigne Comme un vieux sac indigne

Ref

C'est que tu t'en balances de toutes ces évidences des points de vue cassés d'un vieil halluciné

C'est que tu t'en balances des futurs de mes errances Et sur ta robe parme Du goût acre des larmes

Les miennes, les tiennes, un dernier mélange Sous le regard des anges

2.

Surtout ne pas se maudire Allez si ! juste un peu se détruire Pourvu que ça fasse mal C'est dur, ce poing final !

Tu as gagné, je me rends Sur le tapis persan Je te le jure encore C'est toi jusqu'à la mort Ref

C'est que tu t'en balances de toutes ces évidences des points de vue cassés d'un vieil halluciné

C'est que tu t'en balances des futurs de mes errances Et sur ta robe parme Du goût acre des larmes

Les miennes, les tiennes, un dernier mélange Sous le regard des anges

3.

Alors, tu t'en va pas ? J'm'en suis déjà vanté, fatal bla-bla C'est dur pour ma chanson c'est sûr : j''air d'un con !

S'il te plait juste un petit truc triste Avec un solo qui miaule un p'tit air pour ma voix Et en vedette : Toujours Toi

Ref

C'est sur tu t'en balances de toutes nos indifférences des petits mots cassés du vieil halluciné

C'est sur, tu t'en balances Tu la tiens ta vengeance ET sur ta robe parme Où sont passées nos larmes ?

Les miennes, les tiennes, mélangées Sous le regard des anges

Bonne année

Bonne année à tous Que tous les vents portent vos rêves précieux Que les soleils du bonheur éclairent les yeux de ceux que vous aimez et que l'amitié et l'amour guident vos vies en cette nouvelle année.. À bientôt dans nos rêves de lune, sur le libre océan du web Jean-Christophe

Les traces du temps

En cours une nouvelle petite chanson

1-

Le temps laisse des traces sur ma peau Les cicatrices de son couteau On s'en ira comme des oiseaux j'aurai tes ailes dans mon dos

Je voudrais des rêves plein tes yeux Je voudrais ta main dans mes cheveux Je voudrais le ciel juste pour nous deux Et je voudrais ta peau

Je voudrais que tu danses rien que pour moi que tu t'envoles dans mes bras je voudrais les éclats de ta voix Je voudrais ta peau Ref

Peut-être qu'on a plus trop le temps Peut-être que ça ne plaira pas aux gens Mais avant qu'on soit des bouts de vents

Je t'emmènerai avec moi Courir les soleils d'autrefois On s'en ira encore une fois Au pays si bleu de tes bras

Petit prob de micro

Je pensais enregistrer ma nouvelle chanson.. problème de micro !! gros bruit de fond, grrr ! je ne suis pas vraiment dans la technique...;

Une vie sans toi

Une nuit sans toi Ma vie sans voix C’était quoi ce rêve Où je perds sévère

Le sens du tout De tes mots fous Pas de problème (tu sais) Si tu me dis je t’aime

T’en vas pas petite image T’enfuie pas je serai bien sage Tu pourras vagabonder Comme une elfe dans mes pensées

Feedback