x

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your ReverbNation experience.

Uncolored Wishes / About This Artist

Artist Details and Stats:

Hometown: Lyon, FR

Label: M&O Music

Website: www.uncoloredwishes.com

Genre: Metal

#15
Metal charts for Lyon, FR
  • 5,757
    Total Fans
  • 2,230
    Profile Views
  • 2
    Recent Plays
  • 17
    Widget Hits

Biography:

Depuis 2004, Christophe Mesples aux claviers, Olivier Gotillot à la batterie et Marc Tari au chant, restent garant de l’esprit du clan Uncolored Wishes. En 2006 lors de l’enregistrement de World Under Control, le premier album, Mickael Valési guitariste de la formation Furia, s’est révélé producteur naturel et ingénieur du son. Il confirmera sa place pour la réalisation du deuxième Album Fragrance en 2011 avec l’arrivée du jeune bassiste Anthony Forest dont l’intégration sera d’une étonnante évidence.

La particularité du groupe est le travail autour de thèmes à différentes périodes de l’histoire ou de personnages aux destins extraordinaires. C’est une manière étrange de poser des questions et d’illustrer des faits contemporains par des images marquées par le temps ou des impressions aux couleurs estompées.

Les Nombreuses chroniques ont sans cesse mis en évidence la diversité des sons et l’influence particulière d’Artistes comme Rammstein, Marilyn Manson ou encore Porcupine tree et System of a down.
Uncolored Wishes est un théâtre qui a pour décor la passion des aventures humaines.

Press:

"Après la révélation, la confirmation" "Les ayant découvert au Lyon Metal Fest III en 2007, j'ai tout de suite aimé la musique très variée du groupe ("Galleons of the messiah", quelle majesté avec son côté hispanisant et sa basse parfois funky), mais aussi, et surtout, la maîtrise du chant et le côté théâtral du concert. Une bonne surprise. Très bonne. ...je viens tout juste de découvrir "Fragrance". L'album possède indéniablement un côté émotionnel très intense. ... un univers triste, mélancolique et peut-être rempli d'un peu de colère qui finalement sied bien au nom du groupe. ... un "The children of comtempt" hypnotique ou un "Dear Adelie" un peu gothique avec ses parties de piano, rien n'est à jeter sur cet album et tout y est toujours très varié et doté d'une personnalité propre (ce qui est rare dans la musique, de nos jours) Définitivement un très bon album et, a fortiori, un très bon groupe."
Passionis - Spirit of Metal

"....je n'en aurai jamais assez... Le CD tournera encore longtemps dans le lecteur, je ne cesserai de frissonner. Je ne saurai que trop vous conseiller d'opter pour l'achat de cet album, second opus d'un groupe dont les membres particuliers, aussi humbles que géniaux, nous promettent de doux rêves d'avenir, enchantés d'Uncolored Wishes..."
Lucy Dayrone. - Psychopathia Melomania

".... Le son est musclé et l'on peut en dire autant du chant avec son agressivité propre. A noter l'originalité du groupe dans les introductions des deux titres, le premier balancé par une poussante et le second par ce qui semble être une transmission radio. Contraste saisissant avec " Dear Adelie " et une note toute particulière pour ses passages semblant sortis d'un CD de musique traditionnelle japonaise, notamment lors de l'intro et de la conclusion. " Paradoxical Dream " lui surprend par son alternance, voir même sa superposition, chant clair et vocaux musclés. Ces derniers étant devenus pour nous le style de base d'UW, la surprise d'un chant plus léger n'en est que meilleure pour donner un souffle non pas nouveau, mais supplémentaire. Une senteur orientale fait son apparition sur " Fragrance ".... Une conclusion en fanfare par " Hudson Lowe " avec sa montée à la bande-son héroïque...suivi d'un passage tout en finesse. ...Expérience à tenter."
Blitch - NawakPosse

"... On peut même parler de grosse claque : comment peut-on être passés aussi longtemps à côté d’un groupe avec un tel potentiel ? Tout au long des dix titres pour cinquante minutes de musique, on ne s’ennuie pas une seconde ! « Penitents on the high wire » démarre sans introduction, sans temps mort... c’est du direct, du cru, du bon... Et cette voix ! Puissante, forte, claire et qui nous donne les émotions qu’il faut pour nous emmener là où le groupe veut nous voir arriver !... Aidé en cela par une production digne de ce nom, Uncolored Wishes nous offre un album quasi parfait aux influences multiples, suffisamment bien digérées pour que le groupe ait (déjà, serait-on tenté de dire) sa propre personnalité ! ... Riche, varié, chanté, crié, puissant, catchy… en un mot : Enorme ! Hautement recommandé !"
Metalfreak - soil chronicles

“Qu’il est dur de se détacher des normes et de sortir du conformisme! Mais ce que nous croyons contrôler est toujours ce qui nous échappe le plus… Dans son premier album, « World Under Control », Uncolored Wishes saisit justement ces fragments de notre histoire qui nous ont dépassés pour en faire une musique sans bornes, défiant toutes les frontières stylistiques. Le groupe nous emmène dans une ville inconnue où chaque ruelle porte ses sensations : froid, hallucinations, cauchemars, rêves, réflexions…Bienvenue dans la ville que Uncolored Whishes contrôle !”
Lotusinhell - U-Zine

“Uncolored Wishes will be one of the revelations of the more active than ever French Metal scene. If you're bored by classic Power Metal albums and want something else, have a look on this release, "World Under Control" is an original album which deserves all your attention. I hope that the band will be able to confirm all these good words in the future but be sure that I will keep an eye on them because I already smell the good old perfume of success here…”
Jeff - Metalstorm

“Pourquoi ai-je craqué sur ce CD ? Eh bien parce que, outre ce que j’ai déjà décrit, il faut vraiment avoir du génie pour démarrer « Galleons Of The Messiah » par une guitare hispanique et réussir à enchaîner par une riff musclé et super entraînant. Il faut oser et expérimenter un max pour créer un épatant « Uncolored Nightmare » où samplers, chuchotements, violons et piano sont symbiotiques sur un rythme de batterie lent mais aux sonorités Electro. Ce titre aurait pu figurer sur « The Wall » des Pink Floyd. Et que dire des 2 minutes sibériennes de « Ices Sensations » le bien nommé avec encore des chuchotements frissonnants sur quelques notes de piano glaciales.”
Black hole - Les accros du metal

“Insaisissable. Voilà le premier mot qui me viendrait à l'esprit si je voulais définir la musique des lyonnais d'Uncolored Wished. Tout simplement insaisissable. "World Under Control", le premier album du combo après seulement une démo en 2005 est un véritable concentré d'originalité et de créativité. En effet, en seulement 10 titres, les français vont faire exploser toutes les frontières de leurs différents styles musicaux pour les mettre au service de leur(s) univers particulièrement racé… En ce qui me concerne, je suis resté pantois devant tant de créativité et d'audace. Uncolored Wishes a effet réussi le tour de force d'allier maîtrise technique, personnalité, émotion, feeling, mélodie, originalité et facilité d'accès en survolant les styles musicaux. Impressionnant…j'aurais pu aussi utiliser ce mot pour définir la musique d'Uncolored Wishes. Une grosse claque, tout simplement.”
Mr Zède - Metal Sickness

“Puissante, étrange, froide et indéfinissable; les qualificatifs me manquent pour décrire la musique pratiquée par ces petits frenchies.”
Dël - Obskure

“un OVNI fait de métal à tendance progressive. A suivre de près et à voir sur scène également ! ”
MétalNature - progressivewave

“Avec « World Under Control », Uncolored Wishes débarque de nulle part fort d'un album hyper ambitieux, époustouflant de maturité et riche de compos extrêmement travaillées. Uncolored Wishes, vous le collez sur un Nuclear Blast, vous lui donner le budget studio d'un Manowar, et nos gugusses du Sud Est vous casse la baraque. Une personnalité forte, une tendance certaine à l'expérimentation et aux constructions sophistiquées, un univers sombre, puissant et évocateur: à moins d'être totalement hermétique au genre, je ne vois pas comment on pourrait ne pas être séduit !”
cglaume - Trashocore

“Marc TARI le chanteur s’impose d’entrée comme un diseur d’aventures des temps post modernes ! Son rôle est primordial dans le groupe, puisque ce World Under Control est un somptueux concept album qui vous plongera autant en Live que sur CD au cœur d’un univers sombre, urbain, presque glacial, malsain mais plein d’humanité. Oui sur scène le groupe est parfait, et retranscrit fidèlement l’atmosphère du CD (excellemment bien produit), à tel point que l’on en oublie presque qu’il s’agit de Métal et qu’on est censé bouger, sauter et hurler…UNCOLORED WISHES c’est beau, artistiquement (la performance de Marc en Live est excellente et il faut saluer son travail d’artiste) et musicalement… Emotions, sensations, puissances, intelligence, mélodies et un chanteur haut de gamme (vraiment impressionnant en Live) devraient suffire pour vous faire prendre votre ticket à l’entrée du cinéma pour leur prochaine séance sur votre platine ! A découvrir absolume”
Raskal - metal-integral